Parier sur Belgique – Angleterre : Prolongations ?

21 juin 2015
admin

Derrière le trio de favoris composé de l’Equipe de France, de l’Espagne et de l’Allemagne, la Belgique et l’Angleterre sont deux beaux outsiders dans cet Euro 2016. Les Belges ont bien redressé la barre pour se qualifier après avoir perdu d’entrée de jeu face à la Squadra Azzurra. Quant aux Anglais, ils ont dû bataille ferme à chaque rencontre pour en arriver là, à l’image de leur victoire face aux Gallois après avoir été menés (2-1). Le tempérament de cette équipe anglaise peut s’avérer déterminant dans les matches à élimination directe…

Les gardiens : Courtois par K.O.

Thibaut Courtois est sans aucun doute l’une des atouts majeurs de cette sélection belge. Le gardien de Chelsea a tenu son rang depuis le début de l’Euro. Il a d’abord multiplié les parades face à l’Italie, évitant à son pays une bien plus lourde défaite (0-2). Contre l’Irlande, Courtois a eu un match plutôt très tranquille pour un gardien de son rang. Côté Anglais, Joe Hart est une fois de plus décrié depuis sa boulette face au Pays de Galles de Gareth Bale. Heureusement sans conséquence car l’Angleterre a fini par gagner grâce à Vardy et Sturridge… Si la Belgique va loin dans cet Euro, Courtois sera probablement l’un des grands artisans d’un tel parcours, notamment en cas de tirs au but.

Deux sélections qui se cherchent

Marc Wilmots et Roy Hodgson ont en commun d’avoir opéré beaucoup de changements depuis le début de l’Euro. Titulaires au premier match, Ciman, Nainggolan et Fellaini ont été remplacés ensuite par Meunier, Dembélé et Ferreira Carrasco contre l’Irlande. En face, Hodgson a démarré l’Euro avec Kane à la pointe de l’attaque et Sterling à ses côtés mais Vardy et Sturridge ont été beaucoup plus efficaces face au Pays de Galles lorsqu’ils les ont remplacés en deuxième mi-temps. Côté tactique, avantage à l’Angleterre d’Hodgson qui possède une bonne stabilité défensive avec son back four Cahill Smalling Rose Walker, puis un milieu qui tient la route avec Dier Ali et un Rooney totalement au service du collectif.

Rooney exemplaire

En fin de carrière, Wayne Rooney n’en reste pas moins un élément important de sa sélection. Désormais, le Mancunien n’évolue plus en attaque mais bel et bien dans l’entrejeu, où il met sa qualité de passe et sa combativité au service du collectif. Economisé face à la Slovaquie, Wayne Rooney n’a joué que la fin de match afin de garder de la fraîcheur pour les matches décisifs. Son expérience ne sera pas de trop afin de canaliser ses jeunes coéquipiers. L’Angleterre peut compter sur lui !

Notre pronostic pour parier sur Belgique – Angleterre

La Belgique possède des joueurs de grande classe avec notamment De Bruyne et Hazard. Critiqué, Lukaku a montré qu’il pouvait être efficace (doublé face à l’Irlande). Cela dit, l’Angleterre semble supérieure tactiquement et à l’image de l’Equipe de France, elle a à sa disposition de nombreuses options offensives. Un vrai régal pour le sélectionneur Roy Hodgson… Avantage Angleterre donc, même si Courtois peut retarder l’échéance dans les buts des Diables Rouges… Prolongations ou alors pariez sur la finale France Portugal ?

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *