Parier sur Belgique – Croatie : Une pluie d’étoiles sur la pelouse !

20 juin 2015
admin

Un 8ème de finale qui a des allures de quart : ce Belgique – Croatie s’annonce particulièrement passionnant ! D’un côté, De Bruyne et Hazard, de l’autre, Modric et Rakitic : on peut s’attendre à une superbe match dont le dénouement est assez difficile à prévoir…

La Belgique n’est pas là par Hazard

Meilleur joueur de Premier League 2014/15, Eden Hazard reste sur une saison blanche du côté de Chelsea. L’ancien lillois est encore loin du niveau escompté et si la Belgique a réussi à sortir de sa poule, la contribution d’Hazard fut moyenne. Alors qu’il devrait être sur les pelouses de France comme dans son jardin, Eden a énormément déçu face à l’Italie avant de se reprendre un peu contre l’Irlande en offrant le 3ème but à Lukaku.

De Bruyne leader technique

Le chef d’orchestre des Diables Rouges est bel et bien Kevin De Bruyne, qui avait éliminé le PSG en quart de finale de Ligue des Champions avec son équipe de Manchester City. Face à l’Irlande, De Bruyne s’est montré très entreprenant, fluidifiant le jeu et tirant à merveille les coups de pied arrêtés. Un atout de choix quand on sait l’importance des phases de jeu arrêtées, pour débloquer un match fermé… Décrié pour son rendement à la pointe de l’attaque, Romelu Lukaku a lui aussi apporté une belle réponse après le match décevant face à la Squadra Azzurra en inscrivant un doublé contre les Irlandais.

La Croatie aura besoin d’un Modric à 100%

Luka Modric est le joueur star de cette équipe de Croatie. Le milieu du Real Madrid, vainqueur de la Ligue des Champions fin mai face à l’Atletico, a permis aux siens de prendre les 3 points lors de la 1ère journée face à la Turquie au Parc des Princes. Ensuite, lors du deuxième match, contre la République Tchèque, le sélectionneur Ante Cacic a été contraint de sortir Modric, victime d’un problème musculaire aux adducteurs, à l’heure de jeu. Simple alerte ou blessure handicapante pour le reste de la compétition ? En tout cas, une chose est sûre : si la Croatie veut aller loin dans la compétition, elle aura besoin d’un Luka Modric à 100% de ses moyens.

Un mental friable ?

A la 59ème minute de la 2ème journée du Groupe D, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes pour la Croatie. Après son succès 1-0 contre la Turquie, elle menait 2-0 face à la République Tchèque grâce à des buts de Perisic et du Barcelonais Rakitic. Mais ensuite, la machine s’est enrayée : la blessure de Modric, la réduction de l’écart de Skoda et l’égalisation sur penalty de Necid. Sans parler des débordements provoqués par les supporters croates en tribune. La dernière demi-heure de ce match a montré que les Croates n’étaient pas intouchables, loin s’en faut, et qu’ils ne sont pas forcément à l’aise lorsqu’il s’agit de défendre un résultat. Or le mental est un élément déterminant lorsque les choses sérieuses commencent, et qu’il s’agit d’aborder une prolongation voire une séance de tirs au but…

Notre pronostic pour parier sur Belgique – Croatie

La Belgique a certes pris une leçon tactique face à l’Italie, mais elle est tombée face à une Squadra très bien organisée par Conte et a eu le mérite de se reprendre par la suite. Ce mental est peut-être celui qui fait défaut aux Croates, rejoints par les Tchèques alors qu’ils semblaient pourtant avoir le match en main. Avec un De Bruyne au top, la Belgique peut espérer passer ce tour et se hisser en 1/4 de finale.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *