Parier sur France – Irlande : Pas le droit à l’erreur !

21 juin 2016
admin

Didier Deschamps et ses hommes ont atteint leur objectif : terminer premiers du Groupe A et se qualifier ainsi pour les 8èmes de finale de l’Euro 2016 face à un troisième de poule. Ce sera l’Irlande, l’une des équipes les plus faibles du tournoi sur le papier. Autant dire que les Bleus n’ont pas le droit à l’erreur : une élimination à la maison face aux Irlandais serait un terrible revers…

Betclic vous offre 100€ pour miser sur ce match, prendrez-vous le risque de miser sur autre chose qu’une victoire des Bleus ?

Parier sur France-Irlande >>

Pogba, des hauts et des bas

Meilleur jeune de la Coupe du Monde 2014 au Brésil, Paul Pogba n’a pour l’instant pas franchement convaincu. Très décevant face à la Roumanie, il fut ensuite remplaçant face à l’Albanie. Entré en jeu à la mi-temps, Pogba fut notamment à l’origine du deuxième but de Payet en toute fin de match. Contre la Suisse, Pogba avait très bien démarré, trouvant la barre sur une superbe frappe du gauche, avant de s’éteindre peu à peu. Face à une défense très regroupée, Pogba peut être la clé du match, par sa faculté à éliminer ses adversaires et sa qualité de frappe.

Payet OK

Encore loin de l’Équipe de France en début d’année, Dimitri Payet a été rappelé par Didier Deschamps en mars pour affronter les Pays-Bas et la Russie. L’ancien marseillais, qui sort d’une saison pleine avec West Ham, a su gagner sa place dans les 23, puis se rendre indispensable dans le 11 de départ. Auteur du but de la victoire (du gauche) face à la Roumanie, encore à l’honneur face à l’Albanie, Payet est passé tout près d’un troisième but en trois matches face à la Suisse, peu après son entrée en jeu, sur une volée qui s’est écrasée sur la barre. A la baguette sur les coups de pied arrêtés bleus, Payet peut encore une fois être l’homme du match.

Sissoko et Coman, les 12ème et 13ème hommes

Le premier tour l’a confirmé : Sissoko et Coman sont bien les “remplaçants préférés” de Didier Deschamps. Véritable couteau suisse de DD, Moussa Sissoko a fait un match plein face à la Suisse, profitant de sa titularisation pour montrer toute son envie. Puissant, véloce, pas maladroit techniquement, Sissoko a réalisé une magnifique percée sur le côté droit puis a centré pour Payet, qui a repris de volée et a trouvé la barre. Sissoko devrait démarrer sur le banc cette fois mais si Deschamps a besoin de renfort en fin de match, pour conserver un résultat favorable, Sissoko sera probablement son option préférée dans l’entrejeu. Quant à Coman, il est le joueur idéal pour semer le trouble en fin de match, lorsque les défenseurs adverses sont déjà fatigués.

L’Irlande et son fighting spirit !

Sur le papier, cela ne fait aucun doute : l’Irlande ne compte pas parmi les favoris de l’Euro 2016. Elle a pourtant eu le mérite de signer une victoire importantissime à Lille face à l’Italie, grâce à une tête du joueur de Norwich City, Robert Brady. Au milieu, l’Irlande peut compter sur le métronome d’Everton James McCarthy, qui joue ici son premier Euro. Suffisant pour menacer les Bleus ? Pas évident…

Notre pronostic pour parier sur France – Irlande

Sans manquer de respect aux Irlandais, nous ne pouvons pas envisager une élimination de l’Equipe de France. Didier Deschamps a d’ailleurs eu du flair en choisissant l’Ecosse (3-0), un adversaire aux caractéristiques similaires, en match de préparation d’avant Euro. Certes, les Bleus sont très perfectibles sur le plan du jeu collectif mais en termes d’individualités, le potentiel des Français est infiniment supérieur sur le papier. Victoire de la France au terme des 90 minutes du temps réglementaire, sans prendre de but.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *